LongYuan, Aix-en-Provence (Etablissement Fermé)

Publié le 11 Novembre 2013

(Le restaurant a fermé ses portes en 2014)

 

   Vous êtes de plus en plus nombreux à jouer les foodreporter pour Bol de Riz et Tutti Quanti et je vous en remercie. Aujourd'hui, suite à l'info d'un lecteur, je vous livre un post sur une adresse aixoise aux parfums intenses de piments et de poivre du Sichuan.

LongYuan, Aix-en-Provence (Etablissement Fermé)

Le LongYuan vous accueille dans un cadre moderne à la décoration raffinée au n°4 rue Emeric David (13100 Aix-en-Provence).

LongYuan, Aix-en-Provence (Etablissement Fermé)

Le restaurant se veut authentique et propose ainsi des spécialités originaires de la Province du Sichuan, le chef étant lui-même natif de Chengdu (Capitale de la Province du Sichuan). La gastronomie sichuanaise se distingue des autres cuisines chinoises régionales par son goût épicé et relevé. En effet, le piment, le gingembre et la pâte de haricots de soja fermentés pimentée font partie des ingrédients de base.

Le LongYuan possède une carte courte, de saison, avec une formule midi différente de celle du soir, ainsi qu'une douzaine de spécialités.

Exemple Formule midi : Mille-feuilles d'aubergine, Poulet à la sauce de sésame (avec riz parfumé et crudités), Flan de riz à la cassonade chinoise Exemple Formule midi : Mille-feuilles d'aubergine, Poulet à la sauce de sésame (avec riz parfumé et crudités), Flan de riz à la cassonade chinoise

Exemple Formule midi : Mille-feuilles d'aubergine, Poulet à la sauce de sésame (avec riz parfumé et crudités), Flan de riz à la cassonade chinoise

Conseil : En Chine, la nourriture n'est que rarement commandée en portions individuelles, les mets sont en général servis en quantité. Ainsi, les plats se trouvent le plus souvent en centre de table afin que tous les convives puissent les partager. Lorsque vous vous rendez dans un restaurant chinois traditionnel, n'hésitez à faire de même, cela permet de manger varié, équilibré mais également de façon plus économique. 

LongYuan, Aix-en-Provence (Etablissement Fermé)
Pour 3 personnes : Un mapo tofu, un ragoût de boeuf et pomme de terre sauce brune, un plat de chou Shanghai sauté à l'ail, une portion de raviolis maison épicés (wonton) et 3 bols de riz blancPour 3 personnes : Un mapo tofu, un ragoût de boeuf et pomme de terre sauce brune, un plat de chou Shanghai sauté à l'ail, une portion de raviolis maison épicés (wonton) et 3 bols de riz blanc

Pour 3 personnes : Un mapo tofu, un ragoût de boeuf et pomme de terre sauce brune, un plat de chou Shanghai sauté à l'ail, une portion de raviolis maison épicés (wonton) et 3 bols de riz blanc

Verdict :

Le service, exécuté par le maître des lieux, est chaleureux et attentif. Le jeune homme partage avec ses clients l'amour qu'il porte aux saveurs singulières de la cuisine de Chengdu, conseillant et détaillant avec plaisir les diverses spécialités.

Les plats sont fidèles à la tradition, on y retrouve tous les parfums du Sichuan : poivre, piments, ail, gingembre, pâte de soja fermentée... Le mapo tofu est parfaitement exécuté (probablement le meilleur que j'ai pu manger). Le ragoût de boeuf, généreux et fondant, est idéalement parfumé. C'est un plaisir de constater que la qualité et la quantité sont au rendez-vous. Aucune fausse note à l'horizon, sauf peut-être une légère surcuisson du riz. 

Le LongYuan se dit lui-même "le premier restaurant chinois authentique à Aix-en-Provence", en effet, le dépaysement est total. De surcroît, c'est bien l'unique restaurant sichuanais de la région.

Amoureux du piquant et des subtilités de la gastronomie sichuanaise ou curieux en quête de nouvelles sensations gustatives, le LongYuan sera sur votre parcours aixois un passage obligé. 

Bon appétit! 

 

LongYuan, Aix-en-Provence (Etablissement Fermé)

LongYuan

4 Rue Emeric David

13100 Aix-en-Provence

04 42 38 77 53

Ouvert tous les jours midi et soir sauf le dimanche midi et le lundi midi

Rédigé par Jess

Publié dans #Restaurants à Aix-en-Provence

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article