Les cuisines régionales chinoises s'invitent à Marseille

Publié le 3 Mars 2015

[Crédit Image http://chinageoquiz.blogspot.fr/]   

   Certains d'entre vous l'ignorent peut être mais il n'existe pas une, sinon plusieurs  cuisines chinoises. A l'instar de la France, la Chine possède des gastronomies régionales riches et variées. Du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest, les spécialités sont aussi changeantes que les paysages. 

8 cuisines sont considérées comme les plus célèbres et représentatives : la cuisine du Shandong, la cuisine du Sichuan, la cuisine du Guangdong, la cuisine du Fujian, la cuisine du Jiangsu, la cuisine du Zhejiang, la cuisine du Hunan et la cuisine de l'Anhui. On parle alors des bā dàcài xì 八大菜系 ou Les 8 grandes cuisines régionales. Ce découpage semble parfois simpliste car d'autres subdivisions pourraient lui être préférées. De même les subdivisions comportent d'autres catégories et sous-catégories. On parle alors de "styles culinaires" en prenant pour référence des villes importantes.

En effet, prenons l'exemple de la cuisine du Jiangsu 苏菜 qui selon une classification d'usage comporterait 6 styles culinaires différents : le style de Nankin, de Yangzhou, de Suzhou, de Huai’an, de Xuzhou et de Haizhou. On pourrait ainsi étudier la cuisine des 22 Provinces chinoises, autant vous dire que cela constitue un travail de titan et une étude sans fin. 

Bref, je me contenterai ici de cette rapide et sommaire introduction aux cuisines régionales, car toute une vie ne suffirait pas pour être exhaustif sur le sujet. Donc pour celles et ceux que cela intéresse je vous conseille la lecture de deux ouvrages :  Chine : encyclopédie gourmande, Recette, terrois, spécialités et Un tour gastronomique de la Chine , 88 recettes des cuisines régionales. A mon sens, ces 2 livres sont, pour l'instant, ce qu'on peut trouver de mieux en langue française. 

Les cuisines régionales chinoises s'invitent à Marseille

Pour ce qui nous intéresse plus précisément, c'est avec la plus grande joie que j'ai pu constater l'apparition progressive de gastronomies spécifiques à Marseille (et à Aix-en-Provence). Donc inutile de me demander quel est le "meilleur chinois de Marseille" car je vous répondrai :

1 - Malheureusement, Marseille ce n'est pas encore Paris et les adresses authentiques se comptent sur les doigts d'une main.

2 - Ces restaurants ne proposent pas la même cuisine, de fait, ils sont complémentaires et c'est tant mieux.

Les cuisines régionales chinoises s'invitent à Marseille

Petit tour d'horizon des adresses marseillaises :

Gastronomie du Nord de la Chine (Hebei et Beijing) / La Maison Des Raviolis

La Maison des Raviolis

14 rue d'Italie - 13006 Marseille

04 91 94 59 98

Ouvert 7j/7j sauf le dimance midi

de 11h30 à 14h30 et de 19h à 22h 

www.la-maison-des-raviolis.fr  

Gastronomie de Wenzhou* (Province du Zhejiang) / Jin Jiang 

* les spécialités sichuanaises sont également à l'honneur

RESTAURANT JIN JIANG

106 Rue d'Italie, 13006 Marseille
(Proche de la place Castellane et du cinéma du Prado)
Tél. : 04 91 92 63 75

Du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h30 à 22h30

Gastronomie du Sichuan (Aix-en-Provence) / LiPalace 

Li Palace

4 Rue Emeric David

13100 Aix-en-Provence

04 42 61 49 76

Lundi -Samedi :12h00 - 14h00, 19h00 - 22h00

Gastronomie du Sichuan (Marseille) / Le Dragon Délice 

Dragon Délice

4 rue du Dragon
13006 Marseille

09 52 69 67 64

Du Lundi au Samedi de 12h à 14h15 et du jeudi au samedi de 19h à 22h15

Gastronomie inspirée* de la Province du Guangdong / Tien-Tsin Côtier

*cuisine francisée 

Tien-Tsin Côtier

3 Place Jules Vernes - 13002 Marseille

Mardi - Dimanche 12h00 - 14h00 / 19h00 - 22h00

04 91 90 47 96

A noter qu'il existe 3 autres restaurants qui se disent traditionnels :

- Le Mandarin (5, Cours Jean Ballard - 13001 Marseille) qui propose des spécialités pékinoises, sichuanaises et cantonaises.

Je ne m'y suis encore jamais rendue car beaucoup d'amis chinois me l'ont déconseillé. Semble-t-il, par le passé, il jouissait d'une très bonne réputation, mais au fil des années la qualité est allée décroissante.

- Le Taïwan (80 rue Paradis - 13006 Marseille) dont je garde un très mauvais souvenir.

Auparavant, il était connu pour être un excellent restaurant proposant des spécialités originaire de l'île de Formose. Mais suite à un changement de propriétaire, le restaurant a perdu son authenticité et sa carte taïwanaise.

- Le restaurant Xinjiangnan (3 Quai de Rive Neuve - 13001 Marseille). A première vue, un "restaurant à touristes" sur le Vieux Port ; à la carte spécialités japonaises, vietnamiennes et chinoises.

Cela étant dit, il possède une carte Wenzhou avec des mets vraiment typiques dont la fameuse "soupe de poisson tapé" 溫州三絲敲魚湯. A l'occasion, je pense m'y rendre afin de vérifier l'authenticité et la maîtrise de ces plats wenzhounais.

Le quartiers chinois (Belsunce - Gambetta) abrite également 2 adresses :

- Le Petit Luchon (7 Allée Léon Gambetta - 13001) un Asian Fast Food qui réalise également des plats wenzhounais et sichuanais à la demande.

- Le Restaurant Famille 家常饭庄 (62 rue Longue des capucins - 13001 Marseille) au départ une cantine chinoise où officiait l'ancien Chef du Iris (spécialités du Sichuan - Paris).

Malheureusement, la qualité s'est rapidement dégradée, probablement à cause d'un changement de cuistot. Puis, s'en est suivi un changement de propriétaire. Aujourd'hui, le restaurant est tenu par des wenzhounais. Au menu, repas façon cantine à 6.5€ le midi et plats Wens à la carte. Les tarifs sont dérisoires et la qualité s'en ressent forcément. Je ne saurais vous le conseiller, ou peut être seulement aux nostalgiques des cantines universitaires chinoises (rires) où aux budgets serrés qui ont besoin d'un déjeuner complet accompagné d'un bol de riz.

 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chaney 10/03/2015 10:53

Hum, un plat bien appétissant !