Flash Back : La tragique disparition du Heng-Heng

Publié le 9 Septembre 2013

Le 1er octobre 2010 disparaissait le célèbre Heng-Heng. Revenons un peu sur l'histoire d'un lieu qui aura marqué plusieurs générations de Marseillais.

Flash Back : La tragique disparition du Heng-Heng

   Le Heng-Heng c'est tout d'abord une histoire de famille, celle de la famille Chaung qui pose ses valises au 65 rue de la République, en 1989, après avoir quitté son Cambodge natal. C'est en 1993 que Mr et Mme Chaung fondent ensemble le Restaurant Heng-Heng.

Les Chaung se lancent le pari de proposer une cuisine traditionnelle sino-vietnamienne savoureuse et familiale.

Le Heng-Heng : une cantine pas comme les autres

Au premier plan, une petite vitrine présentait les fameux canards laqués dont seule la maison avait le secret. Si Heng-Heng ne payait pas de mine avec sa décoration façon "cantine chinoise" qui ne cassait pas trois pattes à un canard, c'est bien la qualité des mets proposés qui en faisait une adresse réputée. Les centaines de cartes de visites laissées par les clients sous la plaque de verre des tables du resto étaient là pour en témoigner.

Au fil des années, le restaurant était devenu une véritable institution. En effet, il rassemblait les membres de la communauté asiatique phocéenne comme les marseillais de tous horizons. Les habitués venaient s'y régaler de l'incontournable canard laqué maison mais aussi de tous les classiques qui font un bon restaurant sino-vietnamien : soupes, mi xao, raviolis vapeur, rouleaux de printemps...et autres plats à base de viandes ou de produits de la mer.

(Crédits Photo : http://www.anaisetpedro.com)

(Crédits Photo : http://www.anaisetpedro.com)

"Toutes les bonnes choses ont une fin"

En 2002, commença la grande opération de réhabilitation de l'artère haussmannienne dans le cadre de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat République et d’Euroméditerranée. Le visage de la rue de la République allait alors radicalement changer.

En 2007, la société propriétaire de l'immeuble où demeurait la famille Chaung souhaite récupérer son bien. Débute alors une bataille juridique entre les Chaung et la société immobilière française. En juin 2009, le Tribunal d'instance ordonne l'expulsion. La Cour d'appel d'Aix en Provence confirmera, par la suite, cette décision.

Le vendredi 1er octobre 2010, au matin, les fondateurs du Restaurant Heng-Heng et leurs enfants furent sortis manu militari par la police. Certains habitants du quartier, des militants politiques ou associatifs tentèrent d’empêcher l'expulsion, en vain.

          Meng Chaung, l'un des fils de la famille Chaung faisant face aux CRS © Guillaume Andrieux

INFO : Le chef du Heng-Heng au Arigato Sushi

Flash Back : La tragique disparition du Heng-Heng

Presque 3 ans se sont écoulés depuis la fermeture définitive du Heng-Heng. Nombreux sont les anciens habitués qui pensent toujours, avec nostalgie, aux succulents mets que l'on pouvait déguster au 65 rue de la République. Ils espèrent une réouverture du lieu qu’ils affectionnaient tant.

Bol de Riz et Tutti Quanti a mené l'enquête afin de répondre à ces interrogations.

 

Après des mois et des mois de questions sans réponses, la chance sourit enfin. C'est au Arigato Sushi ( 16 BD Garibaldi) que l’on retrouve Vuthy Chan, l'ancien Chef du Heng-Heng.

Vuthy Chan est né le 14 juillet 1968 à Pursat, ville du Nord Est du Cambodge.

Jess : Comment êtes-vous devenu le Chef cuisinier du Restaurant Heng-Heng?

Vuthy Chan : Au Cambodge, j'étais déjà Chef cuisinier. J'ai travaillé longtemps à Phnom Phen (capitale) où j'étais spécialisé dans la confection de soupes et de plats traditionnels cambodgiens. En 2005, le directeur du Heng-Heng, Mr Chaung, m'a proposé un contrat au sein de son restaurant. J'ai donc accepté et quitté le Cambodge pour venir m'installer à Marseille. Au Heng-Heng, j'étais chargé de la réalisation des plats et des soupes. Je travaillais avec l'un des fils Chaung qui préparait quant à lui les canards laqués.

Jess : Pourquoi le Heng-Heng n'a-t-il pas ré-ouvert par la suite?

Vuthy Chan : Tout d'abord pour une raison d'argent car les prix des locaux étaient exorbitants. Puis vous savez, l'un des fils Chaung a vraiment très mal vécu l'expulsion, c'était une affaire familiale...

Jess : Que s'est-il passé pour vous après la fermeture du restaurant?

Vuthy Chan : Après la fermeture du Heng-Heng, j'ai travaillé dans quelques restaurants japonais du centre ville comme par exemple le Mitsouko Sushi, Le Yen ou encore le Love Sushi.

Jess : On vous retrouve aujourd'hui, avec joie, au Arigato sushi et vous nous régalez de nouveau de délicieuses soupes, de boeuf loc lac et de canard laqué. Comment cette nouvelle aventure a-t-elle débuté pour vous?

Vuthy Chan : Cela a commencé avec une rencontre, celle de Paul Long alors responsable de l'équipe du Mi-Am (Asia Fast Food,14 BD Garibaldi). Nous sommes devenus amis. Il savait que j'avais été le chef du Heng-Heng. Un jour, il m'a proposé de devenir le chef de son futur restaurant et j'ai accepté. Au printemps 2011, Arigato Sushi ouvrait ses portes.

   Une bonne nouvelle pour tous les nostalgiques du Heng-Heng : Si ses portent demeureront à jamais closes, une partie de son âme subsiste encore au Arigato Sushi au travers du savoir-faire de son ancien chef, Vuthy Chan.

Rédigé par Jess

Publié dans #Restaurants à Marseille

Repost 0
Commenter cet article

Geneviève 28/11/2014 18:14

Merci pour ce renseignement! J'étais une fan du Heng Heng et me demandait où les retrouver.

Bol de Riz et Tutti Quanti 28/11/2014 19:52

J'espère que vous y retrouverez les saveurs d’antan (ahh rien que d'y penser, j'imagine à nouveau les fameux canards suspendus dans la vitrine...)
Jess

jpmars 01/11/2013 23:01

J'ai habité 60 ans boulevard des dames et vous me faite regretter de ne pas avoir connu cet établissement.....

guy 30/09/2015 14:42

Avec la baisse de la mode du sushi, l'avenir pour Arigato sera donc de faire renaitre Heng Heng à travers son fameux chef... et pourquoi pas un autre ancien du Heng Heng?

carole 26/10/2013 17:14

Merci pour les news!!!

Jess 26/10/2013 17:25

Avec grand plaisir!

Jess 09/09/2013 09:21

Merci! Le sujet me tenait à coeur et les recherches ont fini par porter leurs fruits. Désolé pour le problème technique, il manque deux photos qui seront republiées dans l'après midi. Bon lundi !

benjamin 09/09/2013 08:39

Tres bel article. Ca change des infos "marseillaises" que l'on a en ce moment!!!

guy 30/09/2015 14:47

Merci Jess! Je viens de découvrir aussi à travers votre Blog l'authentique Nguyen Hoang avec ses plats délicieux. Dommage que ce restaurant le meilleur de Marseille n'aie pas trouvé un local plus grand pour recevoir en hiver tous ses adeptes (et futurs clients) pendant les saisons moins froides et moins pluvieuses.