Le Taïwan, le restaurant chinois de la Rue Paradis

Publié le 7 Juin 2013

Le Taïwan, le restaurant chinois de la Rue Paradis

Fermeture définitive (janvier 2015)

Une devanture rouge criarde, une petite entrée, des sinogrammes mandarins : me voilà devant le restaurant Le Taïwan au numéro 80 de la rue Paradis (13006). Après de longues hésitations, je décide enfin à m'aventurer sur l'île de Formose*.

Je pénètre dans une grande salle à la décoration typique où le rouge et le jaune dominent. La première impression est plutôt bonne, cependant, quelques détails attirent inévitablement mon attention. En effet, la moquette semble avoir mal vieilli, ma serviette de table est tâchée... Il est midi et cette grande salle est vide!

Une jeune femme, probablement la fille du patron, m'accueille et prend ma commande après m'avoir apporté les traditionnelles chips de crevettes et une carafe d'eau fraîche. Je tique sur le fait que la carte ne propose pas la traduction des plats en mandarin. Cela étant dit, je garde bon espoir car cette dernière comporte essentiellement des plats d'origine chinoise. J'opte donc pour un mápó dòufu, des légumes variés et un riz blanc. Je me dis qu'en choisissant un plat traditionnel et un accompagnement simple, je ne peux que difficilement me tromper. Je trouve cependant les tarifs un peu élevés, compter 9.50€ pour le plat de tofu. Mais après tout, on se trouve rue Paradis, cette longue artère considérée par beaucoup de phocéens comme un espace de luxe.

* Surnom de l'île de Taïwans soit "Ilha formosa" en portuguais. Cela étant dit, l'adresse ne propose aucune spécialité taïwanaise au menu.

Le Taïwan, le restaurant chinois de la Rue Paradis
Le Taïwan, le restaurant chinois de la Rue Paradis

La jeune femme me sert ma commande après quelques minutes d'attente. Je fus d'ailleurs surprise d'une telle rapidité.

Les porcelaines sont abîmées et mal lavées...
Les porcelaines sont abîmées et mal lavées...
Les porcelaines sont abîmées et mal lavées...

Les porcelaines sont abîmées et mal lavées...

Quelle déception!

Le visuel ne me séduit pas. La découpe des légumes est grossière. Le mapo daufu ne ressemble en rien au plat traditionnel que j'ai portant l'habitude de déguster. Je suis également étonnée de ne pas voir de jolies rondelles de ciboule chinoise émincée sur le dessus de mes plats. D'ores et déjà déçue par l’esthétique des mets servis, la dégustation ne fait que renforcer ce sentiment. Les plats n'ont strictement aucun intérêt gustatif, ils n'ont de chinois que le nom, le glutamate domine tout et la sauce soja est aux abonnés absents.

18,30€ pour un mapo tofu trop salé qui ressemble surtout à un mauvais tofu sauté piquant, des légumes salés riches en glutamate et un riz blanc bien cuit mais sans aucun parfum.

Verdict :

Il est 12h30, je quitte Le Taïwan. L'île demeure déserte, je sais désormais pourquoi...

Le Taïwan, le restaurant chinois de la Rue Paradis

Rédigé par Jess

Publié dans #Restaurants à Marseille

Repost 0
Commenter cet article