Articles avec #l'avis de thierry tag

Publié le 28 Septembre 2013

     Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vous présente une nouvelle rubrique « L’avis de Thierry ». Pourquoi cette nouvelle rubrique me direz-vous ? Et bien, parce que je dois reconnaitre que je n’ai que très peu de connaissances en matière de gastronomie coréenne et japonaise, et que ces deux cuisines asiatiques méritent que l'on parle un peu d’elles.

Thierry L. :

Caractéristique : Passionné de cuisine chinoise, japonaise et coréenne.

Sa fonction : Envoyé spécial pour Bol de Riz et Tutti Quanti

Sa mission : Dénicher de bonnes adresses coréennes et japonaises Made in Marseille 

L’Avis de Thierry : Le Busan Coréen

Adresse : 3 place Notre dame du mont, 13006 Marseille

Téléphone : 04 91 42 34 84

Lundi - Dimanche : 11h30 – 14h30, 18h30 – 23h00

L’Avis de Thierry : Le Busan coréen barbecue

« Tiens, un resto qui propose de vrais plats coréens ! »

La carte en vitrine est attrayante : bulgogi,  galette de soja (bindaetteok), raviolis frits grillés (mandu), bibimbap… sont au menu. Une décoration simple et moderne à la fois : on y trouve des tables importées de Corée avec barbecue intégré. De prime abord, le Busan Coréen Barbecue se révèle vraiment tentant.

La dégustation :

Pour cette première visite, le choix s’est porté sur deux menus :

- Un menu 55 à 16.50€ comprenant une salade, 6 raviolis grillés et un Bibimpap

- Un menu 56 à 19.50€ comprenant une salade, une crêpe de soja et un Bulgogi (Barbecue coréen au bœuf)

L’Avis de Thierry : Le Busan coréen barbecue
L’Avis de Thierry : Le Busan coréen barbecue

Les entrées donnent une première impression positive. En effet, les raviolis  sont frais et plutôt bien réussis. La galette de soja, bien que très consistante, est assez bonne.

Les plats sont ensuite servis accompagnés de l’habituel  Banchan (les accompagnements type kimchis).   Le Bibimbap est dressé dans son traditionnel bol en pierre. Tout est joli est bien présenté, mais les saveurs et assaisonnement ne sont pas au rendez-vous cette fois. Le bibimbap est classiquement  servi avec une sauce rouge piquante « Gochuljang ». Au Busan, le Gochuljang est remplacé par une vulgaire sauce sriracha en bouteille. Le constat est un peu le même pour le bulgogi : le bœuf habituellement mariné dans un mélange de sauce soja, d’huile de sésame, de poire, de cébettes et d’ail, s’avère être ici une insipide viande à carpaccio.  La bonne intention du chef ainsi que la présentation soignée des plats n’effacent malheureusement pas la fadeur qui émane de ces derniers.

Verdict

Malgré une bonne première impression, les plats principaux  ne sont pas à la hauteur des  entrées dégustées. En effet, le bulgogi et le bibimpap semblent bâclés.

Le Busan déçoit finalement là où il aurait dû exceller. L’esthétique est au rendez-vous quand la saveur des classiques coréens demeure aux abonnés absents.

Voir les commentaires

Rédigé par Jess

Publié dans #L'avis de Thierry

Repost 0